Τύπος

Le Blog de Gilles Pudlowski

Le Blog de Gilles Pudlowski

Η/Μ/Χ

Après quatre années d’errances passionnantes et passionnées à travers le monde, Christopher Hache revient le 5 juillet à la tête des cuisines du Crillon. Finis les Ambassadeurs : la nouvelle salle gastro du palace de la place Concorde s’appellera l’Ecrin, manière de dire que la cuisine d’ici devrait être un joyau d’orfèvre, avec ses 28 couverts pour une clientèle exigeante. Le directeur Marc Raffray, ancien du Four Seasons, a laissé carte blanche Christopher pour composer une cuisine à sa manière qui devrait tutoyer les étoiles d’assez prêt. Formé sous la houlette d’Eric Briffard au Vernet, d’Alain Senderens chez Lucas Carton, enfin d’Eric Frechon au Bristol, avant de seconder Frédéric Robert à la Grande Cascade., il devrait opérer un virage du classicisme ancestral ici bien porté, sous l’égide des grands noms qui se sont ici succédé (Bonin, Constant, Bouchet, Piège) et devrait se diriger vers une cuisine moderne créative respectant le produit au plus haut point. Très marqué par ses voyages en Asie (notamment Yoshiro Murata chez Kikunoi à Kyoto qui lui a montré comment traiter le poisson avec délicatesse ), en Amérique (Gaston Acurio chez Astrid et Gaston au Pérou pour la présentation des plats, Alex Atala au Brésil pour l’utilisation des produits rares de son terroir, Christophe Kostow à Meadowood en Californie chez qui il a récolté et utilisé les légumes frais du matin), Christophe Hache devrait faire évoluer son art avec doigté. L’Ecrin ne sera ouvert que le soir et fermé le mardi, mais sa Brasserie d’Aumont, gérée par son lieutenant Justin Schmitt, sera, elle, ouverte midi et soir.

Les resto.com

Les resto.com

Η/Μ/Χ

Dans le quartier des ministères, le restaurant LE 122 a été repris début 2017 par Agathe Vaissière pour proposer une cuisine de tradition française raffinée à base de beaux produits.
Ce joli restaurant a été ouvert en avril 2009 ; la cuisine est confiée au chef Jérémie Baudeau.
Selon la saison, la carte du 122 annonce les asperges vertes de Provence avec bocconcini et sabayon basilic, le foie gras de canard mi-cuit avec chutney de saison et pain Poujauran, le tartare de daurade et mangue, le turbot à la plancha et risotto de quinoa al verde, les gambas Cameron grillées avec légumes grillés et vinaigrette tiède au citron, la joue de cochon confite avec riz sauvage et jus de chorizo, ou le paleron de boeuf d'Aubrac braisé avec écrasé de pommes de terre,
Pour le dessert, la tarte au chocolat cuite minute et glace vanille, le baba bouchon avec crème battue et rhum au choix, les Perles du Japon au lait de coco avec mangue et ananas, ou les fraises Gariguette avec crème légère à la graine de vanille et glace pistache.

Pour le déjeuner formule à 24Euro avec entrée du jour et plat du jour.
Menu carte à 44Euro pour entrée, plat et dessert ; formule à 34Euro pour entrée et plat, ou plat et dessert.
A la carte du 122, comptez environ de 34Euro à 47Euro.
Menu Dégustation à 65Euro, en 6 plats, servi le soir à l'ensemble de la table.
Accueil de 12h à 14h et de 19h30 jusqu'à 22h.

Décoration contemporaine chic de la salle lumineuse, chaises Victoria Ghost et fauteuils transparents Louis Ghost de Philippe Starck, globes lumineux, loggia ; la deuxième salle du restaurant Le 122 est privatisable.
Accueil charmant et service délicieux.

Réservation conseillée.
Read more at https://www.lesrestos.com/restaurant/fiche/paris/le-122/966936462#0eskkpCyx0WFs3pU.99

Μείνετε ενημερωμένοι( * )